Le Kīlauea a éructé 4,2 milliards de gallons de lave – et ce n’est pas encore fait

Le volcan nous offre un spectacle avec du verre, des lacs de lave et du vog (oui, vous avez bien lu).

Seul un volcan en éruption peut susciter autant de crainte que de terreur. Le Kīlauea, qui est en éruption sur la grande île d’Hawaï depuis fin septembre, donne aux géoscientifiques des places de premier plan pour les fontaines de lave et le vog sulfureux (autrement connu sous le nom de smog volcanique). Certaines des images capturées par une webcam montrent un évent dans le mur ouest du cratère Halema’uma’u évacuant le magma, résultant en un lac de lave géant. D’autres vidéos et photos montrent des fontaines aussi hautes qu’un immeuble de cinq étages. Pendant ce temps, le dioxyde de soufre épaissit l’air.

Au 8 octobre, on estime que 4,2 milliards de gallons de lave ont coulé à la surface de la Terre depuis le Kīlauea. Bien que toute cette lave puisse sembler horrible, les niveaux élevés de gaz volcanique sont le principal danger pour tout ce qui se trouve dans la région. Des nuages ​​de vog composés de vapeur d’eau, de dioxyde de carbone et de dioxyde de soufre continuent de mettre en danger les résidents, les visiteurs, les cultures et le bétail.

Une autre caractéristique dangereuse de l’éruption est la chevelure de Pelé . Nommée d’après la déesse hawaïenne des volcans et créatrice des îles, cette lave semblable à de la paille se forme à partir de verre basaltique fondu étiré en fine couche. Alors que Pelé est hawaïenne, ses cheveux se trouvent près des volcans du monde entier. La substance cassante se brise facilement, elle doit donc toujours être manipulée avec des gants.

En tant que plus jeune volcan de l’île d’Hawai’i, le Kīlauea peut être considéré comme le rebelle de ses frères et sœurs actifs : Mauna Loa, Hualālai, Haleakalā, Mauna Kea et Lō’ihi Seamount. Atteignant plus de 4 000 pieds au-dessus du niveau de la mer, il se trouve dans le coin sud-est de la grande île d’Hawai’i, s’élevant d’une pente du plus grand Mauna Loa. Lorsqu’il entre en éruption, il crache du magma à plus de 60 kilomètres sous la surface de la Terre.

La dernière éruption du volcan a duré de décembre 2020 à mai 2021. Au cours des 70 dernières années, le Kīlauea a éclaté des dizaines de fois, ce qui en fait l’un des volcans les plus actifs au monde.

Leave a comment